Blog


Applications mobiles : Quelles technologies choisir en 2019 ?


C’est une question récurrente et primordiale lorsque l’on se lance dans la création d’une application mobile.
Les technologies web évoluent très vite, et les articles publiés il y a peu de temps peuvent vite devenir obsolètes.

Photo by Yura Fresh

Avant de savoir quelle technologie utiliser pour son application, il est utile de connaitre les différents types d’applications, leurs avantages et leurs inconvénients.

Les types d’applications

Il existe plusieurs types d’applications mobiles :

  • Les applications natives
  • Les applications hybrides
  • Les applications hybrides compilées en natif
  • Les PWA (Progressive Web Application)

Les applications natives

Un application native est une application créée spécialement pour un OS (iOs pour les terminaux d’Apple, Android et Windows).
Les applications natives sont codées dans des languages propres aux OS (Swift pour iOs, Java pour Android, etc.). Les applications natives impliquent donc la création plusieurs codes sources si vous souhaitez que votre application soit disponible sur l’ensemble des stores.

Les applications hybrides

Les applications hybrides vous permettent d’obtenir une application à partir d’un seul code source. Idéale pour les petits budgets, cette méthode a néanmoins des désavantages à ne pas négliger.
D’une part, toutes les fonctionnalités liées au terminale ne sont pas accessibles (bluetooth, caméra, reconnaissance d’empreinte/faciale, etc.) bien que ces fonctionnalités s’ouvrent peu à peu.
D’autre part, les éléments de design natifs liés à l’OS ne sont pas accessibles (menu, boutons, etc.). L’application hybride possédera donc un design différent d’une application native.

Les applications natives peuvent êtres codées en HTML, CSS et JavaScript. Elles peuvent ensuite être « imbriquées » dans une application grâce à des outils tels que Cordova ou PhoneGap. Ces outils vous permettront ensuite d’obtenir une application publiable sur les différents stores.

Logo de PhoneGap
Logo de Cordova

Les applications hybrides compilées en natif

À mi-chemin entre l’application native et l’application hybride, les applications hydrides ont la côte.
Elles possèdent les avantages de ces derniers, sans les inconvénients.

Une application hybride compilée en natif va compiler (c’est-à-dire « transformer ») votre code source en code interprétable par les OS. Vous n’avez donc qu’un seul code source à maintenir, vous avez également accès à toutes les fonctionnalités de l’appareil (bluetooth, caméra, identification, etc.).

Deux outils concurrents sur le marché permettent de réaliser des applications hybrides compilées natives : Ionic et NativeScript.
Quant au code source, il peut être créé avec les frameworks suivant : React, Angular, Vue.js, frameworks largement répandus dans le domaine du web.

Logo d’Ionic
Logo de NativeScript

Point bonus : Votre application web et votre application mobile peuvent également partager des composants (parties de code) vous faisant ainsi économiser du temps de développement.

Les PWA (Progressive Web Application)

Les PWA ne sont pas des applications à proprement parler. Elles sont à mi-chemin entre l’application web et l’application mobile.
De plus en plus populaires, les PWA permettent de simuler une application depuis le navigateur internet.
La différence avec une application web est qu’une PWA peut être consultée en mode hors-ligne, à l’instar d’une application mobile.
En revanche, la publication sur les stores (Apple Store, Play Store) n’est pas disponible, bien qu’il soit possible d’enregistrer l’icône de la PWA sur son smartphone ou sa tablette.

Pour résumer


Applications nativesApplications hybridesApplication hybrides compilées en natifProgressive Web Application
Performances++ ++ =
API+ +
Budget++ + +
Maintenance+ = +
Publiable sur les storesOui Non Oui Non